Un régime sans gluten constitue un véritable bouleversement alimentaire car il requiert la suppression d’aliments très présents dans nos assiettes : le pain, les pâtes et autres pâtes à pizza. Débuter un régime sans gluten comporte inévitablement son lot de difficultés et de questionnements : « Où se procurer des produits de substitution sains et de qualité ? », « Comment faire ses courses sans passer 2 heures à lire les étiquettes ? », « Par quoi remplacer le pain au petit déjeuner ? ». C'est un véritable parcours du combattant, notamment si le dépistage a révélé une maladie coeliaque qui nécessite une éviction très stricte du gluten… Pour se simplifier la vie et démarrer cette nouvelle alimentation sereinement, il est conseillé d'être suivi par un professionnel.

 

Pourquoi ?

Un accompagnement individualisé par un praticien de santé spécialisé présente plusieurs avantages :

  • apporter des réponses fiables et rapides aux inévitables questions pratico-pratiques qui apparaissent, par exemple « Est-ce que je peux manger de l’avoine ? »
  • personnaliser les conseils en fonction des besoins de chaque individu qui varient selon la corpulence, le mode de vie, l’activité, les préférences ou aversions alimentaires
  • entretenir la motivation du patient
  • veiller à l’équilibre global de l’alimentation et palier à d’éventuelles carences.

Ainsi, un coeliaque tout juste dépisté ou encore peu régulier dans l’application du régime sans gluten peut présenter diverses carences en raison de la dégradation de sa muqueuse intestinale. En effet, l’inflammation récurrente de l’intestin grêle entraîne d’importantes malabsorptions et donc des déficits en vitamines ou minéraux.

 

Par qui ?

L’accompagnement peut être effectué par divers praticiens de santé : le médecin généraliste s’il est compétent dans ce domaine mais surtout le nutritionniste ou le diététicien.

Le nutritionniste est un médecin spécialisé dans les troubles et les maladies de la nutrition. Il apporte un diagnostic et peut prescrire des médicaments ou des examens supplémentaires tels qu’une prise de sang. Cela est particulièrement utile dans le cadre de pathologies liées à l’alimentation telles que l’obésité et le diabète ou lors du dépistage de la maladie coeliaque.

Le diététicien est généralement sollicité pour des troubles qui n’ont pas d’impacts graves sur la santé ou qui ne nécessitent pas un avis médical. Ce professionnel de santé spécialiste de la diététique est plutôt un « technicien du quotidien » : il corrige les habitudes alimentaires, donne des conseils pratiques pour les courses et les repas, construit des menus personnalisés, etc.

 

Comment se déroule l’accompagnement ?

Consultation initiale

La consultation initiale est l’occasion de réaliser une enquête approfondie afin de mieux connaître la personne :

  • état de santé
  • corpulence et histoire du poids
  • antécédents médicaux
  • habitudes alimentaires et préférences
  • relation à la nourriture
  • rythme de vie (contraintes professionnelles ou familiales, activité physique)
  • temps et aisance en cuisine
  • motivation.

Ce moment d’échange permet au professionnel de personnaliser ses recommandations. Il n’existe en effet pas de régime sans gluten unique tout comme pour un régime amaigrissant. La clé d’un bon accompagnement est d’adapter les conseils aux particularités du patient et aux difficultés qu’il rencontre au quotidien. Dans le cadre d’un régime sans gluten, la consultation est fréquemment accompagnée d’idées recettes et/ou de menus afin d’apprivoiser au mieux la nouvelle alimentation. Les suggestions du praticien de santé et ses astuces facilitent le démarrage du régime et aident le patient à prendre ses marques. Chaque patient a des demandes spécifiques :

  • « Comment réussir à faire une pâte à tarte ou des crêpes sans gluten ? »
  • « Quels repas apporter au travail ? »
  • « A quoi servent les gommes en cuisine sans gluten ? »
  • « Qu’est-ce que je peux manger entre les repas ? »
  • « Que faire si je suis invité(e) au restaurant ou chez des amis ? »
  •  

Consultations de suivi

Ces consultations plus courtes peuvent être envisagées pour répondre aux questions qui apparaissent avec l’expérience ou apporter des encouragements réguliers. Le rôle du professionnel est de conseiller, d’expliquer (travail d'éducation nutritionnelle) mais aussi de motiver. Face aux difficultés de gérer une alimentation sans gluten sur du long terme, certaines personnes font des écarts fréquents préjudiciables pour le bien-être car suivis d’une réaction intense : fortes douleurs abdominales, transit complètement déréglé, etc. D’autres personnes se découragent et abandonnent malgré le bénéfice santé retiré. Avec les symptômes qui réapparaissent, cette situation peut s’avérer très inconfortable pour les hypersensibles au gluten et même dangereuse pour les intolérants : reprise de l’inflammation de la muqueuse intestinale, malabsorption, carences, etc.

 

Conclusion

Le coup de pouce d’un professionnel de santé peut s’avérer très utile pour commencer un régime sans gluten. Il permet d’éviter certains écueils, de faire gagner du temps et de la sérénité ! Pour vous accompagner à tous ces niveaux, rendez-vous sur la page Facebook Ma Vie Sans Gluten pour tenter de gagner 1 coaching diététique. Jeu valable en France Métropolitaine, participation entre le 27 mai et le 3 juin.   

Autres articles