Le régime sans gluten peut paraître très frustrant quand on est un(e) inconditionnel(le) des pâtes ! On les prépare quand on est pressé, quand on a plus rien dans le réfrigérateur ou tout simplement pour le plaisir !

Rassurez-vous, les industriels ont fait des progrès. On est aujourd’hui loin des premières pâtes sans gluten, exclusivement à base de riz et maïs, souvent cassantes et fades. Progressivement les fabricants ont travaillé sur d’autres ingrédients ressources afin de varier les goûts, les couleurs et les apports nutritionnels ! Aujourd’hui, on trouve dans les rayons une belle variété de produits afin de ne jamais se lasser.

Voyons tout ce qu’il y a à connaître sur les pâtes sans gluten.

 

Types de pâtes sans gluten

Riz et/ou maïs

Les pâtes sans gluten à base de riz les plus anciennes sont sans doute les nouilles chinoises. On les trouve sous forme de vermicelles ou de fines tagliatelles. Elles constituent la base de succulents plats tels que le Pad thaï ou les nouilles sautées aux légumes.

Les premières pâtes sans gluten plus « occidentales » étaient également fabriquées à partir de riz et de maïs. Très ressemblantes aux pâtes à base de blé dur grâce à leur belle couleur dorée, ces pâtes décevaient parfois les consommateurs en raison de leur saveur fade et leur texture farineuse.

Petit à petit, les fabricants ont amélioré leurs recettes, ajoutant des ingrédients coup de pouce comme les mono et diglycérides d’acides gras (E 471) ou de la farine de guar pour retrouver la texture des pâtes au blé. Aujourd’hui les pâtes à base de riz et de maïs possèdent une bien meilleure tenue à la cuisson et s’avèrent idéales pour les plats en sauce. On les trouve sous des formats très variés tels que les torsades, les spaghettis…

 

Sans riz ni maïs

Pour celles et ceux qui cherchent à éviter trop de riz ou de maïs dans leur alimentation sans gluten, on trouve aujourd’hui des pâtes totalement exemptes de ces céréales.

C’est le cas des pâtes 100% sarrasin.

Là encore, on trouve dans le commerce les produits asiatiques, tels que les nouilles soba japonaises, et les pâtes de forme plus occidentale comme les Tortiglioni Ma Vie Sans Gluten.  Si, en terme de texture, on ne ressent pas de différence avec les pâtes au blé, les pâtes au sarrasin possèdent la saveur typique de cette céréale qui plaît sans conteste aux amateurs de galettes bretonnes ! Elles peuvent être consommées tout simplement chaudes avec de la sauce tomate ou en salade avec de l’huile d’olive et du basilic. 

Dans la gamme pâtes sans riz ni maïs, il existe également des produits 100% légumineuses, comme les fusilli pois vert ou lentilles corail. On les aime pour leur couleur originale qui égaye les assiettes et leur rapidité de mise en œuvre. Ces pâtes colorées se prêtent bien à la réalisation de la salades composées ou à l’accompagnement des viandes blanches et poissons.

 

Pluricéréales

Intermédiaires entre les deux premières catégories de pâtes sans gluten, se trouvent les pâtes fabriquées à partir de plusieurs céréales. Au riz et/ou maïs s’ajoutent le quinoa, l’amarante ou encore le sarrasin. Ces compositions variées garantissent un bon équilibre diététique. C’est le cas notamment, chez Ma Vie Sans Gluten, des spaguetti des Andes ou des mezzi rigatoni multicéréales accommodées dans cette recette sous forme de gratin de pâtes aux champignons.

 

Valeur nutritionnelle des pâtes sans gluten

Les pâtes sans gluten apportent autant d’énergie que les pâtes à base de blé, avec environ 350 kcal pour 100 g. Elles fournissent en particulier des glucides, notamment celles fabriquées à partir de riz et de maïs. Les pâtes à base de sarrasin ou de légumineuses contiennent en revanche plus de protéines végétales et de fibres et un Index Glycémique diminué, c’est-à-dire qu’elles élèvent moins la glycémie.

 

Préparation des pâtes sans gluten

Les pâtes sans gluten se cuisent comme les pâtes alimentaires de blé, dans de l'eau bouillante salée. Le temps de cuisson dépend de la forme des pâtes et de leur composition. Toutefois, la cuisson est souvent délicate. Il est conseillé de les mélanger le moins possible pendant la cuisson et de bien respecter le temps de cuisson conseillé sur l’emballage.

 

En conclusion, rien ne sert de se priver d’un bon plat de pâtes ! A l’huile d’olive, au pesto, à la tomate, en gratin ou en salade, les pâtes sans gluten se prêtent à bien des recettes gourmandes

Produits en lien

Autres articles